Chez Annie et Michel

Chez Annie et Michel

Nos relations avec les Médecins

Nos relations avec les Médecins

 

Nous sommes tous confrontés un jour ou l’autre à côtoyer des médecins, des cliniques ou des hôpitaux, chacun d’entre nous est plus ou moins affecté  par la maladie et je ne vous apprendrai pas que les rapports entre médecins et patients ne sont pas toujours faciles. En fréquentant régulièrement les forums de discussions sur internet je constate que de nombreux patients ont des rapports difficiles avec leurs médecins ou professeurs qu’ils consultent souvent et aussi au cours des hospitalisations.

La semaine dernière alors que je venais de terminer mes examens à l’hôpital, j’attendais depuis près d’une heure et demie un médecin qui devait en principe m’informer sur les résultats de ces derniers, une femme passablement échevelée m’est apparue stéthoscope en bandoulière, d’un ton glacial, une voix autoritaire, elle me demanda si c’était bien moi Monsieur untel, j’ai eu l’impression qu’elle me disait « accusé…levez-vous «

Je fis un signe de la tête pour lui montrer que c’était bien moi,  veuillez me suivre me dit-elle ! Au bout d’un long couloir, j’entrai dans une petite pièce, je me suis retrouvé face à elle. Une externe m’avait prévenu qu’un médecin allait me recevoir, pendant un moment je me suis senti coupable d’être malade, j’imaginais plutôt cette femme comme procureur de la République durant son réquisitoire en train de requérir contre moi une peine de prison.

Brièvement elle me dit que les résultats seraient envoyés à mon médecin, se dirigeant vers la sortie pour me montrer que l’entretien était terminé et qu’elle devait passer à autre chose, l’entrevue  a duré à peine une minute. Je me suis quand même hasardé à lui demander si mon cas ne s’était pas trop détérioré : à son regard j’ai vite compris que j’avais dépassé les bornes, « j’ai envoyé une lettre à votre médecin qui vous informera » me dit-elle d’un air agacé.

Je me suis retrouvé dans le couloir en me demandant pourquoi j’avais attendu cette femme si longtemps. Une telle froideur et parcimonie dans ses propos me fit penser qu’elle égalait Edison devant son phonographe, Volta devant la pile, Einstein devant la relativité de son érection le soir de ses noces, et l’inventeur du papier toilette à travers lequel les doigts traversent les matières fécales, et bien d’autres encore.

Cette Femme Médecin retranchée derrière sa connaissance représentait pour l’humble individu que je suis, le monument accompli, représentant un pilier du savoir universel et contemporain, dispensateur de la connaissance, et de l’instruction des masses version Jules Ferry. A son contact j’ai eu l’impression de ne plus exister, je voyais en elle un SS qui m’ordonnait de regagner ma cellule. Loin de moi l’idée de stigmatiser les Médecins, ils sauvent des vies tous les jours, nous avons tous besoin d’eux, et je crois savoir aussi que nous avons en France un système de santé parmi les meilleurs au monde.

Alors Mesdames, Messieurs les Praticiens, spécialistes, Professeurs, je sais qu’il n’est pas n'est pas facile pour vous de rester à tout moment calme, compréhensif, soutenant, accueillant, lorsque l'on se sent soi-même énervé, stressé, découragé, inquiet...mais sachez que vous apparaissez à nos yeux comme un Dieu qui détient le savoir.

Je lisais  dernièrement un sondage sur les rapports des patients envers leur Médecin, ce sondage démontrait que  les thèmes dominants sont le contact difficile, la froideur, la distance, le manque de sympathie, le manque de respect, l'impression pour le patient ne pas être pris au sérieux

Soyons honnête, la réciprocité existe aussi avec les Médecins, qui ont certainement aussi des coups de gueule envers leurs Patients, c’est bien normal, car les Patients sont plus nombreux que les Médecins.

Mais comme je ne souhaite pas terminer cet article sur une note pessimiste, voici une petite blague que j’ai lue dans la salle d’attente de mon Médecin.

Le patient à son médecin :

-     Écoutez docteur, je vais être franc ; avant de vous consulter, je

suis allé voir Mathieu, le guérisseur…….

-     Et quelle idiotie vous a raconté ce charlatan ?

-     Euh…….il m’a conseillé de venir vous voir

 

 

En toute amitié

Michel



10/12/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour